INSTITUT FRANÇOIS BOCQUET - www.performances.fr

Les 5 secrets de la pensée positive

communication

Qu’est-ce qu’une pensée positive ? C’est la pensée qui nous permet de dépasser nos limites, qui ne nous enferme pas dans un schéma comportemental, qui nous permet de relativiser un conflit ou d’adopter la bonne attitude en période de stress.
Alors, quel sont les 5 secrets de ceux qui positivent ?

N1mDéterminez d’abord les pensées qui vous viennent spontanément dans les situations difficiles. Sont-elles constructives ou négatives ?
Par exemple, si vous hésitez à prendre la parole en réunion, qu’est-ce qui vous empêche de le faire ? Est-ce la pensée : “j’ai peur de me tromper” ou encore “ce que je vais dire n’a aucun intérêt” ?

N1mRéfléchissez à ce qui vous pousse à avoir ce type de pensée : est-ce une remarque que vous avez souvent entendue à votre sujet dans votre jeunesse ? Est-ce dû à un événement qui vous a marqué ?
Vous pouvez par exemple avoir eu une mauvaise expérience en classe, qui vous a convaincu que vous ne deviez pas parler en public…

N1mReconsidérez cette pensée, essayez de la remettre en cause, d’atténuer son effet paralysant. Par exemple, vous pouvez vous dire :
“Si je me trompe, serai-je pour autant ridicule ou inintéressant ? Va t-on pour autant me juger négativement ? Et si mes propos sont inintéressants, est-ce vraiment si grave que ça ? Est-ce que ça n’arrive jamais aux autres ?”

N1mEssayez de remplacer votre pensée négative par une pensée plus constructive, plus positive, moins limitante :
“Même si je me trompe, je ne serai pas ridicule”, ou encore “ça arrive à tout le monde de se tromper”. Ces pensées ont le mérite d’être plus réalistes et positives : elles ne vous paralysent pas face à l’action, vous permettent le droit à l’erreur.

N1mTirez vos conclusions, après la réunion par exemple.
Quand vous avez pris la parole, était-ce si terrible que ça ? Les autres vous ont-ils écouté, répondu ? Dans la majeure partie des cas, vous verrez que l’expérience n’a pas été négative : vous pourrez conclure que votre pensée négative initiale était donc bien exagérée et fausse !

Mini-exercice-bleu

Exercice d’auto-compassion (à faire chez soi, au bureau…) :

Cet exercice est très simple, mais étonnamment efficace pour remplacer des pensées négatives par des pensées plus constructives. Il se base sur ce fait étrange : vous ne vous accordez jamais ce que vous accordez pourtant facilement à votre meilleur ami. Par exemple, quand votre meilleur ami vous dit qu’il a fait une erreur, vous ne lui dites jamais : “Tu es vraiment trop bête, tu n’es pas fait pour ça de toutes façons ! Tout le monde va voir ton incompétence !”. En revanche, quand vous faites une erreur… Vous êtes souvent très dur avec vous-même…
Alors quelle phrase pouvez-vous vous dire quand vous faites une erreur ou une chose que vous considérez sur le coup comme stupide ?

Publié dans Astuces et conseils en Développement personnel

ACTUALITÉ PLAN DE FORMATION

catalogue-2018

Le catalogue et le calendrier de nos formations 2018-2019 est désormais en ligne

Formations à découvrir

En savoir plus

Abonnement gratuit

Abonnement gratuit
Découvrez 5 collections d'astuces et conseils adaptés à vos questions professionnelles