INSTITUT FRANÇOIS BOCQUET - www.performances.fr

4 conseils pour ne plus culpabiliser (inutilement)

développement personnel

Le sentiment de culpabilité apparaît quand nous avons fait une faute. Son rôle est de nous pousser à la réparer. Mais certaines personnes culpabilisent si facilement que cela affecte leur vision d’elles-mêmes, leur capacité à être heureuses, voire leur jugement et leur lucidité.
Alors comment ne plus culpabiliser pour rien ?

N1mPrenez conscience de cette tendance à l’hyper-responsabilisation. Vous n’êtes pas responsable de tout, et tout ce qui cloche autour de vous n’est donc pas forcément de votre faute. Pensez alors que vous ne pouvez tout contrôler et que les autres prennent des décisions qui n’appartiennent qu’à eux ! Vous n’êtes finalement responsable que de vous !

N1mRepérez les personnes qui vous font culpabiliser, ou qui pratiquent le chantage affectif, même involontairement. Avec elles, c’est simple, on ne se sent jamais à la hauteur, toujours en faute. Elles geignent, se plaignent sans cesse ou vous demandent un attention soutenue, mais de façon implicite. Mettez les choses au clair ou fuyez-les !

N1mApprenez à dire non ! Les personnes qui culpabilisent facilement éprouvent beaucoup de difficultés à refuser les demandes d’autrui. Résultat : elles passent pour les bonnes poires de service. Dites-vous que ce n’est pas parce que vous refusez une demande que vous rejetez l’autre pour autant, et que le « non » n’est pas forcément synonyme de conflit !

N1mDifférencier les actes des sentiments. Cela vous aidera notamment à différencier le sentiment de culpabilité que vous éprouvez de ce que vous êtes prêt à faire pour le soulager. N’hésitez pas à dire : « C’est vrai que je me sens coupable, mais ce n’est pas pour cela que je ferai ce que tu me demandes, et qui ne correspond pas à ce que je pense devoir faire ».

Mini-exercice-bleu

On ressent aussi de la culpabilité quand on a l’impression de violer une valeur éthique importante pour nous. Par exemple, pour la plupart d’entre nous, il est important de rester proche de sa famille. Mais pour certains, cela signifie appeler sa mère tous les jours, alors que d’autres ne se sentent nullement coupables de ne l’appeler qu’une fois par semaine…

L’exercice suivant est à faire pendant une semaine (voire plus) et nécessite d’avoir toujours un petit carnet sur soi. Sur ce carnet, à chaque fois que vous vous sentirez coupable et que vous aurez du mal à le vivre, cherchez la réponse à ces 4 questions :

1/ Qu’est-ce qui cause ce sentiment de culpabilité ? Je me sens coupable parce que…

2/ Quelle valeur personnelle suis-je en train de violer ? Il est important pour moi de…

3/ Qu’est-ce que je me demande de faire pour respecter cette valeur ? Je me dis que je devrais…

4/ Ce que je me demande est-il réaliste ou possible ? Que puis-je réellement faire alors ?

Publié dans Astuces et conseils en Développement personnel

ACTUALITÉ PLAN DE FORMATION

catalogue-2018

Le catalogue et le calendrier de nos formations 2018-2019 est désormais en ligne

Formations à découvrir

En savoir plus

Abonnement gratuit

Abonnement gratuit
Découvrez 5 collections d'astuces et conseils adaptés à vos questions professionnelles