INSTITUT FRANÇOIS BOCQUET - www.performances.fr

5 conseils pour se (re)connecter avec ses vrais besoins

L5 conseils pour donner des consignes claires et motivantes

Nous avons l’habitude d’exprimer des (non-)désirs, des (non-)volontés, des (non-)souhaits… mais cela nous paraît incongru de parler de nos besoins… alors qu’il est infiniment moins agressif et beaucoup plus constructif de dire “j’ai besoin de…” que “je veux !”.
Alors comment se  “re-donner” la priorité tout en respectant l’autre ? 

N1mDonnez-vous le droit d’avoir des besoins. Cela est surtout valable pour les personnes serviables, “trop” gentilles, qui pensent tellement aux autres qu’elles oublient, à force de rendre service, qu’elles-mêmes ont aussi des droits.
Car ensuite, pourquoi en vouloir aux autres de ne pas vous donner d’attention quand vous-même ne vous le permettez pas ?

N1mPrenez vos responsabilités : vous êtes le seul responsable de votre bien-être ou mal-être. Ne donnez pas ce pouvoir aux autres, car ils ont déjà assez de choses à faire avec eux-mêmes pour en plus devoir s’occuper de vous !
Cela ne veut pas dire que l’on est seul face à soi, mais que les autres ne peuvent vous rendre heureux malgré vous et sans votre aide !

N1mÉtablissez vos priorités. Se reconnecter avec ses besoins, c’est déjà savoir ce dont on a besoin, ce qui est important pour nous, les valeurs que l’on veut respecter, les projets que l’on veut porter, la façon dont on veut avancer.
Faites donc une pause, un petit bilan intermédiaire, et demandez-vous si tout ce que vous faites correspond vraiment à ce que vous voulez être.

N1mPortez plus d’attention à vos ressentis, vos émotions. Nos besoins sont intrinsèquement liés à ce que l’on ressent, à notre état physique et émotionnel. Vous vous sentez abattu, triste ? Ne vous dites pas “ce n’est rien” : au contraire, interrogez-vous sur ce qui provoque cette émotion : quel besoin chez vous n’est pas comblé ? Puis agissez le plus vite possible !

N1mVerbalisez vos besoins de la manière la plus assertive possible : sans agressivité, sans reproche envers l’autre, sans victimisation. Par exemple, au lieu de dire à votre enfant ado qui rentre tard “ Tu ne m’écoutes jamais !”, préférez plutôt “Quand je te demande de rentrer à 21h, j’ai besoin que tu m’écoutes car cela me permettrait de ne pas m’inquiéter”.

Mini-exercice-bleu

L’exercice suivant permet de reconnaître ses priorités dans son travail, ou dans sa vie personnelle. Prenez le temps d’y réfléchir lors d’un moment calme, et notez vos réponses sur un papier que vous garderez et que vous pourrez toujours consulter en cas de confusion…
Quelques pistes vous seront apportées en cliquant sur “En savoir plus”.

1/ Au travail, quel est mon cœur de métier ? Qu’est-ce qui fait ma valeur ajoutée ? Est-ce que j’y consacre un temps suffisant ?

2/ Quels sont mes objectifs au niveau professionnel sur les 5 prochaines années ? Est-ce que j’y travaille vraiment au quotidien ?

3/ Dans ma vie en général, quelle est ma priorité ? Quel projet me tient vraiment à cœur ? Est-ce que je suis vraiment sur la bonne voie pour le réaliser ? Que pourrai-je faire concrètement pour être encore plus constructif ?

Publié dans Astuces et conseils en Développement personnel, Fiches à la Une

ACTUALITÉ PLAN DE FORMATION

catalogue-2018

Le catalogue et le calendrier de nos formations 2018-2019 est désormais en ligne

Formations à découvrir

En savoir plus

Abonnement gratuit

Abonnement gratuit
Découvrez 5 collections d'astuces et conseils adaptés à vos questions professionnelles