INSTITUT FRANÇOIS BOCQUET - www.performances.fr

4 conseils pour faire face à la manipulation

L5 conseils pour donner des consignes claires et motivantes

La manipulation, c’est le fait de prendre des chemins détournés pour communiquer et amener les gens à faire ce que l’on souhaite. Elle peut être positive comme négative. Mais comment, dans ce cas, différencier les deux ? Et comment se protéger contre la manipulation négative ?
Voici quelques conseils précieux.

N1mRéfléchissez à l’objectif de la personne que vous suspectez être en train de vous manipuler. Cet objectif est rarement de vous détruire ou de vous faire du mal. En général, c’est pour vous faire faire une action ou pour obtenir un avantage personnel. Verbalisez alors simplement votre pensée pour montrer que vous n’êtes pas dupe et que vous êtes conscient de la manipulation. Dites par exemple : “Vous dites cela pour que je fasse telle action ?

N1mCertaines personnes utilisent le chantage affectif (c’est parfois fait de façon inconsciente). Ainsi, elles culpabilisent leurs “victimes” afin que ces dernières agissent dans le sens demandé pour soulager ce sentiment. Prenez conscience de ce phénomène et apprenez à différencier acte et sentiment, en disant par exemple “C’est vrai que je me sens coupable quand tu me dis ça, mais ce n’est pas pour cela que je ferai ce que tu me demandes”.

N1mSachez remettre en question vos décisions : il est préférable, parfois, de savoir revenir en arrière, quitte à reconnaître que l’on s’est fourvoyé, plutôt que de s’entêter à aller dans une direction qui nous a déjà coûté moralement et qui risque de nous coûter encore plus cher…

N1mN’hésitez pas à poser des questions ou à reformuler les propos de l’autre quand ils paraissent flous ou à double sens. Clarifiez ce qui peut l’être, quitte à jouer la personne candide : “Quand tu me dis ça, qu’est-ce que tu veux dire exactement ?” “Qu’est-ce que tu entends par là ?”, “Qui est le on  dont tu me parles ?”, “Donc tu es en train de me dire que…”

Mini-exercice-bleu

Vous travaillez avec Marie, qui vous a rendu service la dernière fois en vous remplaçant deux heures alors que vous deviez aller chercher votre fils à l’école parce qu’il était malade. Du coup, Marie vous demande aujourd’hui de bien vouloir la remplacer ce week-end… alors que vous ne voulez pas vraiment le faire. Vous aviez prévu de passer le week-end tranquille à la maison avec votre conjoint(e). Mais Marie insiste en vous rappelant de façon fort opportune qu’elle vous a dépanné la dernière fois….
Qu’auriez-vous tendance à faire ?

1/ Vous finissez par lui répondre “oui”, tout en maudissant votre faiblesse et en vous promettant de ne plus jamais rien lui demander..

2/ Vous lui dites  : “Je sais que tu m’as dépanné la dernière fois et je t’en remercie vraiment car cela m’a rendu service. Mais je ne peux te rendre ce service cette fois-ci et j’en suis désolé. En revanche n’hésite pas à me le redemander, je te dépannerai volontiers si je le peux.”

3/ Vous dites  : “Ce n’est pas la peine de vouloir me manipuler en arguant le fait que tu m’as dépanné la dernière fois. J’aurais fait la même chose pour toi, sans te demander de contrepartie”.

Voir les résultats

Publié dans Astuces et conseils en gestion de conflits, Fiches à la Une

ACTUALITÉ PLAN DE FORMATION

catalogue-2018

Le catalogue et le calendrier de nos formations 2018-2019 est désormais en ligne

Formations à découvrir

En savoir plus

Abonnement gratuit

Abonnement gratuit
Découvrez 5 collections d'astuces et conseils adaptés à vos questions professionnelles