INSTITUT FRANÇOIS BOCQUET - www.performances.fr

5 secrets pour améliorer son intelligence émotionnelle

L5 conseils pour donner des consignes claires et motivantes

L’intelligence émotionnelle est le pendant de l’intelligence rationnelle. Elle a longtemps été sous-estimée, voire ignorée, mais de plus en plus de psychologues la réhabilitent : elle permettrait en effet d’avoir des relations plus épanouies, de prendre des décisions plus intelligentes, et même… d’être plus heureux, tout simplement !

N1mDonnez-vous le droit de ressentir des émotions. Certains individus, en effet, ont été “conditionnés” pour ne pas “ressentir” d’émotions. Ils voient ces dernières comme perturbantes, indignes, incorrectes ou encore impolies !
Alors que s’interdire de ressentir des émotions, c’est tout simplement nier ses besoins profonds…

N1mNommez les émotions que vous ressentez, verbalisez-les.
En effet, certains d’entre nous sont incapables de décrire ce qu’ils ressentent avec précision : ils se sentent “mal”, “bizarre” ou “bien”, sans aller plus loin dans leur analyse. Alors qu’une partie de l’intelligence émotionnelle réside dans la capacité à savoir faire un certain travail d’introspection.

N1mAméliorez votre connaissance de vous-même et des autres, en vous entraînant à décrypter les menus gestes et les mimiques du quotidien. Il existe des gestes universels, mais certains sont propres à chacun. (Re)connaître ces gestes permet par exemple de mieux anticiper les réactions de votre interlocuteur pour y répondre plus intelligemment et rapidement.

N1mAnalysez vos propres réactions pour les améliorer plus facilement. Si par exemple vous savez que vous vous énervez facilement, essayez d’en comprendre les raisons. Cela vous permettra sûrement de faire émerger certains besoins, certaines limites que vous pourrez ainsi communiquer aux autres avant d’être submergé par l’émotion.

N1mPrenez les émotions pour ce qu’elles sont : des messagères qui vous renseignent sur vos besoins, sur votre état physique et mental, sur la façon dont vous envisagez les situations que vous vivez.
Ne les négligez pas en prétextant qu’elles ne sont pas “rationnelles”.
Car contrairement à ce que pensait Descartes, l’homme est tout sauf rationnel !

Mini-exercice-bleu

Trouvez, pour chacun des “signes corporels” suivants, l’émotion à laquelle ils correspondent :

1/ Écarquillement des yeux.

2/ Affaissement de la bouche.

3/ Pâlissement du visage.

4/ Mâchoires serrées et narines dilatées.

Publié dans Astuces et conseils en Développement personnel, Fiches à la Une

ACTUALITÉ PLAN DE FORMATION

catalogue-2018

Le catalogue et le calendrier de nos formations 2018-2019 est désormais en ligne

Formations à découvrir

En savoir plus

Abonnement gratuit

Abonnement gratuit
Découvrez 5 collections d'astuces et conseils adaptés à vos questions professionnelles