INSTITUT FRANÇOIS BOCQUET - www.performances.fr

5 conseils pour repérer une personne en “burn-out”

5 conseils pour repérer une personne en “burn-out”

Le burn-out, ou syndrome d’épuisement lié au travail, est l’une des maladies emblématiques de notre époque. Délais impossibles à tenir, charge de travail en constante augmentation, objectifs revus à la hausse chaque année, travail vidé de son sens… les causes d’un burn-out sont multiples.
Alors quels en sont les symptômes et comment le prévenir ?

N1mLes signes physiologiques : une personne en burn-out éprouve d’abord une grande fatigue quotidienne. Même un long week-end ou deux semaines de vacances ne la soulagent pas : elle n’arrive plus à récupérer et se lève le matin déjà fatiguée. Elle se plaint aussi de troubles de sommeil (insomnie ou au contraire hypersomnie), s’alimente peu et souvent mal, en multipliant les excitants (cafés, cigarettes, sucres divers, boissons énergétiques…).

N1mLes signes émotionnels : une personne qui “couve” un burn-out (sachant que le burn-out est un processus, non un état stationnaire) devient souvent irritable, agressive. Elle peut aussi, si le burn-out est à un stade avancé, paraître au contraire très détachée, émotionnellement “vide”, très froide envers les autres (en fait on pourrait dire que son cerveau émotionnel s’est mis en   “veille” pour limiter les souffrances).

N1mLes signes psychologiques montrent un état dépressif. Souvent, une personne en burn-out a tendance à se dévaloriser, à être démoralisée. Elle est très pessimiste et fataliste sur son travail, après avoir été, dans un premier temps, au contraire très enthousiaste, sur-disponible, sur-impliquée dans sa fonction. En effet, ce sont en général les personnes les plus perfectionnistes, travailleuses et idéalistes qui sont aussi le plus sensibles au burn-out.

N1mLe manque de productivité et d’efficacité : une personne en burn-out a l’impression de travailler “pour rien”. Elle fait de plus en plus d’heures pour de moins en moins de résultats, notamment parce que le burn-out provoque des troubles de concentration qu’il faut compenser avec des efforts titanesques, qui aggravent encore plus l’état de fatigue, qui lui-même entraîne un manque de concentration… C’est le cercle vicieux du burn-out…

N1mSi vous reconnaissez ces signes chez l’un de vos collègues, ne le laissez pas seul : le soutien relationnel est primordial pour pouvoir sortir d’un burn-out (c’est parfois même le manque de relations saines dans l’entreprise qui peut entraîner ou aggraver un burn-out). Encouragez-le à discuter avec vous, à prendre des vacances, à consulter la médecine du travail ou son médecin traitant, ou encore à en parler à son chef si ce dernier est compréhensif…

Mini-exercice-bleu

Quizz sur le burn-out
Répondez aux questions et cliquez sur “Voir mes résultats” pour les réponses.

1/ Quelle est la profession considérée comme “la plus à risque” concernant le burn-out actuellement ?

2/ Quel pourcentage de la population active française serait actuellement en “risque élevé de burn-out” ?

3/ Le burn-out peut-il être reconnu comme maladie professionnelle en France ?

Publié dans Astuces et conseils en Gestion du temps et du stress, Fiches à la Une

ACTUALITÉ PLAN DE FORMATION

catalogue-2018

Le catalogue et le calendrier de nos formations 2018-2019 est désormais en ligne

Formations à découvrir

En savoir plus

Abonnement gratuit

Abonnement gratuit
Découvrez 5 collections d'astuces et conseils adaptés à vos questions professionnelles