INSTITUT FRANÇOIS BOCQUET - www.performances.fr

4 astuces pour gérer un collaborateur de type “rebelle”

4 astuces pour gérer un collaborateur de type rebelle

Le collaborateur rebelle, c’est celui qui n’aime pas l’autorité. D’ailleurs, pour lui, ce n’est pas de l’autorité mais de l’autoritarisme ! Souvent en retard, portant une tenue un peu décalée, mais toujours avec le sourire, il a des airs nonchalants qui peuvent énerver ses collègues, ce qui l’amuse au plus haut point…
Alors comment gérer ce collègue un peu trop “cool” ?

N1mNe lui donnez pas ce qu’il souhaite : une bonne petite crise de nerfs !
En effet, ce collaborateur rebelle adore énerver ceux qu’il trouve trop stricts, en forçant la dose et en exagérant encore plus son retard ou sa nonchalance. Il agit alors un peu comme un ado : il provoque, pour tester votre résistance. Alors restez calme !

N1mRestez léger sur le cadre. Ce collaborateur rebelle est souvent très productif quand on le laisse faire (plus ou moins) à sa guise. Ce qu’il déteste : se sentir surveillé (lui dit “fliqué”). Si votre entreprise a une politique souple sur les horaires, tant mieux, car ce sera déjà un souci de moins à gérer ! Sinon, armez-vous de patience car quand il voit une règle, c’est pour mieux la contourner !

N1mFixez-lui des challenges. Le collaborateur rebelle n’aime pas le train-train, s’ennuie vite et a besoin de changements, de défis pour être stimulé. Par exemple, n’hésitez pas à lui confier la résolution de problèmes en lui disant que “tout le monde y a réfléchi, mais que personne n’y arrive” et en le défiant de trouver lui-même une solution… Vous verrez que sa motivation ne sera pas la même ! En bref, fixez-lui des objectifs ambitieux.

N1mLe rebelle est souvent quelqu’un d’assez indépendant, autonome. Quand il dirige d’autres personnes, il aime donc que les autres le soient aussi. Évitez donc de lui mettre dans les pattes quelqu’un de trop dépendant ou soumis : il l’enverra vite voir ailleurs s’il y est ! Le mieux, c’est d’utiliser avec ce profil le mode “projet” : pas de relations hiérarchiques, mais un objectif clair, des rencontres balisées et une durée de projet déterminée.

Mini-exercice-bleu

Parmi les consignes suivantes, indiquez celle qui vous semble la plus adaptée face à un collaborateur rebelle…

1/ Je sais que je m’y prends au dernier moment, mais j’aurais besoin de toi et de ton aide pour gérer la réunion de demain soir. A moins que cela ne te fasse peur de préparer la présentation en urgence et de parler devant tout le monde ?

2/ Il faut absolument que tu nettoies correctement ton poste de travail en suivant la procédure qui t’est indiquée. Je n’y peux rien, c’est le règlement.

3/ Tu dois préparer ce dossier pour demain soir. Tu fais comme tu veux, je veux juste qu’il soit nickel à l’arrivée !

Voir les résultats

Publié dans Astuces et conseils en gestion de conflits, Fiches à la Une

ACTUALITÉ PLAN DE FORMATION

catalogue-2018

Le catalogue et le calendrier de nos formations 2018-2019 est désormais en ligne

Formations à découvrir

En savoir plus

Abonnement gratuit

Abonnement gratuit
Découvrez 5 collections d'astuces et conseils adaptés à vos questions professionnelles