INSTITUT FRANÇOIS BOCQUET - www.performances.fr

4 astuces pour repérer les bons CV

4 astuces pour gérer un collaborateur de type rebelle

Le recrutement peut se révéler être un casse-tête chinois, surtout dans la phase de sélection des CV. Comment en effet repérer le bon profil parmi les dizaines de CV envoyés quand on ne peut se fier qu’à des mots sur une feuille ?
Voici 4 conseils pour y voir plus clair

N1mMettez tout de suite de côté les CV truffés de fautes d’orthographe ou d’erreurs de mise en page. Un candidat sérieux, même s’il n’est pas bon en français, se doit de relire son CV ou de le faire relire pour éviter ce type d’erreur. Et cela, entre nous soit dit, contredit de façon criante la “rigueur” et le “perfectionnisme” qu’il dit avoir dans ses aptitudes et qualités !

N1mRestez ouvert. Ce n’est pas parce qu’un candidat a un “trou” de quelques mois (voire d’un an ou deux) dans son CV qu’il doit forcément passer à la trappe ! Surtout si par ailleurs son parcours professionnel et/ou sa formation correspondent à vos critères  ! Le tout est qu’il puisse s’en expliquer de façon convaincante une fois devant vous.

N1mMettez en perspective le poste à pourvoir et les styles de CV reçus. On ne met pas en page son CV de la même façon selon que l’on est comptable, graphiste, commercial… Préférez, et ce quelle que soit la mise en page, les CV bien structurés, clairs, concis mais complets, dans lesquels l’information est visible du premier coup, sans avoir à lire entre les lignes.

N1mPréférez les CV vraiment détaillés. En effet, 99% des candidats enjolivent leur expérience sur un CV, … en exagérant ou en minimisant certains faits. Si par exemple, un candidat écrit   “2004-2006 : Chef de projet”. La question à se poser est : quelle durée couvre ces dates très floues ? Un peu plus d’un an (de décembre 2004 à janvier 2006) ? ou un peu moins de 3 ans (de janvier 2004 à Décembre 2006) ?

Mini-exercice-bleu

Répondez par vrai ou faux aux affirmations suivantes :

1/ Un employeur ne peut garder des informations informatisées à propos des candidats sans avoir fait une déclaration à la CNIL.

2/ Un employeur doit obligatoirement prévenir le candidat des techniques et méthodes utilisées pour l’évaluer.

3/ Si l’employeur s’aperçoit que le candidat a menti sur son CV, ce dernier peut être poursuivi en justice.

4/ Le candidat peut mentir à certaines questions, notamment celles qui “sortent du cadre légal”.

Voir les résultats

Publié dans Astuces et conseils en management d'équipe, Fiches à la Une

ACTUALITÉ PLAN DE FORMATION

catalogue-2018

Le catalogue et le calendrier de nos formations 2018-2019 est désormais en ligne

Formations à découvrir

En savoir plus

Abonnement gratuit

Abonnement gratuit
Découvrez 5 collections d'astuces et conseils adaptés à vos questions professionnelles