INSTITUT FRANÇOIS BOCQUET - www.performances.fr

6 astuces pour bien manager la génération Y

La génération Y a grandi avec les jeux vidéos, internet, les réseaux sociaux, la télévision… mais aussi le chômage, les crises financières, la pression écologique etc. Tout cet environnement a ainsi contribué à la création d’une certaine “culture Y”, avec ses valeurs, ses contraintes et ses atouts… Alors comment tirer le meilleur parti des “Y” sans tomber dans le piège du fossé générationnel ou de la généralisation sauvage ?

N1mDonnez du sens. La génération Y, c’est la génération “Why”. Les “Y” ont donc besoin de savoir pourquoi ils doivent faire telle chose de telle manière, pourquoi on leur impose telle contrainte, pourquoi ils doivent respecter telle règle etc. Ce questionnement permanent, qui peut être pris pour de la désinvolture ou de la résistance aux règles, est à considérer plutôt comme une recherche de sens et de réassurance.

N1mAcceptez le flou entre vie privée et vie professionnelle. En effet, la frontière entre les deux a tendance à disparaître : le réseautage, via les réseaux sociaux notamment, se fait pendant et en dehors des heures de travail, les horaires sont plus souples, le travail se fait autant à la maison que dans l’entreprise… Nier ces évolutions, c’est tout simplement prendre du retard sur son temps !

N1mComprenez que les Y tiennent à leur vie privée. Ce n’est pas qu’ils ne veulent pas travailler, bien au contraire. Ils ont seulement intégré dans leurs valeurs que la vie ne se réduisait pas aux heures passées en entreprise. Et ils refusent, comme leurs aînés, de s’investir trop personnellement dans leur travail, sachant que ce marché est instable, que les compétences évoluent vite et que les entreprises préfèrent les CDD au CDI…

N1mPensez court-terme. En effet, le Y sait ce qu’il veut, le veut maintenant, et n’hésite pas à le demander. Mais ce n’est pas une preuve de non-respect, plutôt une émanation de la culture actuelle. Et comment leur en vouloir de penser ainsi, dans un monde où l’information est instantanée, où les actionnaires qui font et défont l’économie exigent des entreprises des résultats immédiats, et où le slogan le plus emblématique est “Just do it” ?

N1mProfitez “du système D”. Les Y ont en général le sens de la débrouille, du “Do it yourself”, de l’économie de moyens : ils bricolent, sont créatifs, savent où trouver une information rapidement. N’hésitez pas à proposer des petits challenges internes pour booster la créativité de chacun, pour améliorer vos circuits d’information ou pour faire de la pub à moindre coût par exemple.

N1mNe généralisez pas (trop). Ce n’est pas parce que vous avez eu une mauvaise (ou une bonne) expérience avec un Y que tous les Y sont ainsi. Encore une fois, la culture Y n’est pas une vérité absolue, et le fait même de parler de culture Y provoque forcément une “contre-culture” revendiquée par des jeunes qui ne veulent pas être considérés comme des Y… Tout comme certains seniors ne veulent pas être traités de seniors !

Mini-exercice-bleu

Parlez-vous Y ? Connaissez-vous la signification des termes ci-dessous dits “Y” ? Sachant que certains de ces termes sont peut être déjà démodés au moment où vous lisez ces mots…

1/ Je bade aujourd’hui.

2/ WTF !

3/ C’est over-reuch !

4/ C’est swag !

Publié dans Astuces et conseils en management d'équipe, Fiches à la Une

ACTUALITÉ PLAN DE FORMATION

catalogue-2018

Le catalogue et le calendrier de nos formations 2018-2019 est désormais en ligne

Formations à découvrir

En savoir plus

Abonnement gratuit

Abonnement gratuit
Découvrez 5 collections d'astuces et conseils adaptés à vos questions professionnelles