INSTITUT FRANÇOIS BOCQUET - www.performances.fr

5 conseils pour manager des personnes plus âgées que vous

5 conseils pour manager des personnes plus âgées que vous

Cela arrive de plus en plus souvent qu’un manager « historique » soit remplacé par… un « petit jeune ». Et même si ce dernier est bardé de diplômes, il lui manque souvent de l’expérience professionnelle pour paraître véritablement légitime, surtout aux yeux des collaborateurs plus anciens. Voici donc quelques conseils pour les tout jeunes managers…

N1mSoyez humble ! Pour votre équipe, surtout si elle est composée d’anciens, votre positionnement est, quelque part, « anormal ». Surtout si l’un d’entre eux a postulé pour votre place et ne l’a pas eue ! Ne mettez donc jamais votre statut en avant, en disant par exemple « De toutes façons je suis le chef, donc, in fine, c’est moi qui décide ». Vous perdriez toute crédibilité de manière durable.

N1mIdentifiez le leader « officieux » de l’équipe : le plus ancien, le plus roublard, le plus incontournable. Il est simple à repérer : en réunion, c’est celui (ou celle) vers qui tout le monde se tourne quand il y a une question épineuse à débattre. Ne vous le mettez surtout pas à dos : donnez lui la parole, écoutez ce qu’il a à dire, sollicitez son avis. Bref, valorisez-le sans en faire des caisses.

N1mNe vous focalisez pas sur l’âge, ni sur le vôtre, ni sur celui des membres de votre équipe : vous ne vous limitez pas à un chiffre, et heureusement ! Le danger ici est de créer et/ou creuser un fossé générationnel qui serait une explication à tous vos problèmes relationnels, et vous empêcherait de voir les vraies raisons d’un désaccord ou d’un conflit.

N1mSoyez patient. Si l’ensemble de l’équipe a de l’ancienneté, les changements risquent d’être plus difficiles à négocier : les habitudes créées de longue date ont la vie dure. Sachez déjà exprimer ce qui fonctionne bien, les process que vous voulez garder. Les autres vous sauront gré de reconnaître leur travail, et, valorisés, seront plus enclins à vous suivre.

N1mPrivilégiez les rencontres interpersonnelles, collectives ou individuelles plutôt que les mails. Passez du temps avec l’équipe lors de la pause déjeuner, ou café. Créez de vrais échanges. Si vous avez moins de 30 ans notamment, cela vous permettra de casser cette image « d’accroc au portable et aux mails », attachée aux jeunes d’aujourd’hui, et souvent critiquée par les aînés plus réfractaires aux nouvelles technologies.

Mini-exercice-bleu

Jules à 24 ans et il est le nouveau manager d’une équipe d’ « anciens », presque tous âgés entre 40 et 60 ans. Lors d’une réunion, suite à un désaccord, Jules s’entend dire par Michel, 58 ans, que « De toutes façons, vous les jeunes diplômés, vous pensez toujours avoir raison alors que nous, nous avons l’expérience du terrain !». Comment doit-il réagir selon vous ?

1) Et bien vous, les vieux, vous pensez aussi avoir toujours raison alors que vous êtes dépassé depuis longtemps…

2) C’est ton avis, et tu as le droit de le penser

3) Oui, c’est vrai que tu as l’expérience du terrain, Michel, et c’est pour ça que je sollicite ton avis. Mais je pense avoir le droit de donner le mien aussi, même si je ne suis qu’un jeune diplômé. Qu’en penses-tu ?

4) Ce n’est pas le meilleur moment de parler de cela. On en parlera en privé après la réunion.

Publié dans Astuces et conseils en management d'équipe, Fiches à la Une