INSTITUT FRANÇOIS BOCQUET - www.performances.fr

5 points essentiels de la nouvelle réforme sur la formation professionnelle

5 points essentiels de la nouvelle réforme sur la formation professionnelle

Chose promise, chose due ! La réforme de la formation professionnelle a été dévoilée le 5 mars par la Ministre du Travail Muriel Pénicaud. Voici en quelques mots les principaux changements que cette réforme implique…

N1mA compter de 2019, les salariés n’auront plus un Compte personnel de formation (CPF) crédité en heures, mais en euros. Pour rappel, le CPF est actuellement plafonné à 150 heures de formation (acquises en sept ans et demi). Ce à quoi il faut aussi ajouter des plafonds de coût horaire de formation suivant les secteurs (fixés via les OPCA, principaux interlocuteurs des salariés pour se former). Avec la réforme, 500 euros de crédit formation seront cumulables chaque année, avec un plafond fixé à 5.000 euros.

N1mPour les salariés non qualifiés, 800 € par an plafonnés à 8 000 € leur permettront de changer de catégorie professionnelle. Grâce à cela, un ouvrier du bâtiment non-qualifié pourra ainsi rapidement passer le CACES (pour pouvoir conduire des engins de chantier), et verra ainsi son employabilité augmenter.

N1mLes TPE et PME bénéficieront d’une solidarité financière des grandes entreprises pour faciliter l’accès de leurs salariés à la formation. Le plan de formation sera financé par une contribution de l’ensemble des entreprises dédié à ce plan, mais réservé aux TPE et PME de moins de 50 salariés.

N1mIl n’y aura plus qu’une seule cotisation formation et elle sera collectée par les URSSAF. Les entreprises et les branches professionnelles pourront s’appuyer sur des opérateurs de compétences, qui remplaceront les OPCA, pour construire leur plan de formation.

N1mLes entreprises ne seront plus contraintes de construire leur plan de formation en faisant la distinction entre les actions d’adaptation au poste de travail ou liées à l’évolution ou au maintien dans l’emploi dans l’entreprise, les actions de développement des compétences et les périodes de professionnalisation. Toutes les catégories, qui complexifient inutilement le plan de formation, seront supprimées. L’obligation de l’employeur d’assurer l’adaptation des salariés à leur poste de travail et de veiller au maintien de leur employabilité, en revanche, ne change pas.

Mini-exercice-bleu

Répondez par vrai ou faux à ces affirmations concernant la nouvelle réforme :

1) Tous les salariés qui travaillent à mi-temps ou plus, bénéficieront de 400€ crédités sur leur CPF chaque année.

2) Une application mobile CPF va être créée pour faciliter les démarches d’inscription aux formations.

3) Les demandeurs d’emploi auront davantage accès à la formation professionnelle

Publié dans Astuces et conseils en management d'équipe, Fiches à la Une

ACTUALITÉ PLAN DE FORMATION

catalogue-2018

Le catalogue et le calendrier de nos formations 2018-2019 est désormais en ligne

Formations à découvrir

En savoir plus

Abonnement gratuit

Abonnement gratuit
Découvrez 5 collections d'astuces et conseils adaptés à vos questions professionnelles