INSTITUT FRANÇOIS BOCQUET - www.performances.fr

5 conseils pour détecter un futur burn-out…

Le burn-out est le “mal du siècle”. Pas une semaine ne passe sans que l’on entende “Il/elle est en arrêt pour burn-out”… Et si, sans le savoir, l’un(e) de vos collègues était à son tour sur le chemin du burn-out ? Voici quelques indices à repérer (chez vous ou chez les autres), qui vous permettront de prendre conscience du problème et d’agir rapidement…

N1mTout d’abord, il faut noter que l’évolution des symptômes est progressive, rarement brutale, d’où l’importance de bien se connaître et de pouvoir se poser pour faire un bilan, pour éviter le syndrome de “la grenouille bouillie” (qui ne s’aperçoit pas qu’elle meurt car on la met dans une eau que l’on chauffe progressivement)…

N1mEnsuite, les personnes qui font des burn-outs sont des personnes investies, occupant parfois des postes importants qui demandent une capacité de travail énorme. La personne peut se sentir investie d’une mission, et prendre son travail très à cœur. Elle néglige souvent sa vie privée au profit de sa vie professionnelle, rendant cette dernière plus importante encore.

N1mDes symptômes physiques peuvent donner l’alerte, principalement concernant le sommeil, très souvent impacté (ce qui peut en plus favoriser la prise de médicaments type somnifères, anxiolytiques…). Les personnes touchées ont des insomnies de début ou de milieu de nuit, et ont l’impression de ne jamais se reposer correctement. Une fatigue extrême et résistante est souvent évoquée, même après des “cures de sommeil” faites le weekend ou pendant les vacances…

N1mDes symptômes émotionnels peuvent également être visibles. Les personnes qui se dirigent vers un burn-out sont souvent “à fleur de peau”  : elles pleurent souvent et pour des sujets semblant parfois anecdotiques, s’énervent pour un rien, ruminent beaucoup leur culpabilité, leur honte, leur colère… Cependant, certaines d’entre elles sont, au contraire, dans le déni de leurs émotions, et semblent avoir perdu toute capacité de les ressentir comme de les exprimer, ressemblant alors à des “robots” qui s’isolent peu à peu.

N1mEnfin, les personnes sur la voie du burn-out peuvent avoir des troubles cognitifs gênants  : difficultés importantes pour se concentrer, idées noires persistantes, sentiment d’impuissance et d’inutilité, perte de confiance en elles. Ces personnes ne fonctionnent plus , ne pensent plus de la même façon… ce qui peut avoir des conséquences négatives sur leur travail… et sur leur vie privée. Cette double problématique est souvent signe d’un burn-out en plein épanouissement !

Mini-exercice-bleu

Connaissez-vous les autres pathologies mentales liées au travail  ? Trouvez la signification des termes ci-dessous, désignant d’autres “maladies professionnelles” (mais non reconnues par la médecine du travail…) :

1) Bore-out

2) Brown-out

3) Netaholisme

Publié dans Astuces et conseils en Gestion du temps et du stress, Fiches à la Une

ACTUALITÉ PLAN DE FORMATION

catalogue-2018

Le catalogue et le calendrier de nos formations 2018-2019 est désormais en ligne

Formations à découvrir

En savoir plus

Abonnement gratuit

Abonnement gratuit
Découvrez 5 collections d'astuces et conseils adaptés à vos questions professionnelles