INSTITUT FRANÇOIS BOCQUET - www.performances.fr

>> Résultats : 5 conseils pour faire face à un collègue “flemmard”

Les signes de démotivation peuvent être divers et variés, mais il est important, pour un manager notamment, de savoir les déchiffrer afin de prévoir rapidement un “entretien de remotivation” pour parler franchement avec la personne concernée. Cela signifie donc que le manager DOIT CONNAITRE assez bien son subordonné pour déceler ces changement mineurs / symptômes de démotivation à temps.
Ces symptômes sont les suivants (liste non exhaustive) :
  • Retards répétés, le matin en arrivant ou dans les dossiers à rendre.
  • Absentéisme.
  • Négligence au niveau des habits et/ou de l’hygiène corporelle (barbe de 3 jours, vêtements froissés dès le matin…).
  • Isolement inhabituel, manque de communication avec les autres collègues, même les plus proches, et ce même lors des moments informels (pauses cafés, repas…).
  • Agressivité, ou au contraire mutisme lors des réunions/briefs…
  • Conflits avec les autres collègues, pour des broutilles ou des choses bien tolérées habituellement.
  • Manque d’implication dans les projets, attitude de retrait, esprit négatif (le collaborateur ne voit soudain plus que les obstacles ou les freins dans un projet – sans proposer d’alternative – alors qu’il est habituellement plus constructif).
  • Volonté inhabituelle de partir “pile à l’heure”.
  • Erreurs de “débutant”, d’étourderie, alors que le collègue est habituellement compétent.
  • Attitude provocatrice.
  • Manque de concentration, heures passées devant les réseaux sociaux…

Ce micro-coaching vous a plu ? L’Institut François Bocquet vous conseille :