INSTITUT FRANÇOIS BOCQUET - www.performances.fr

Les 6 facteurs de stress en entreprise

Le stress est devenu l’une des préoccupations majeures des psychologues du travail et l’un de leurs sujets d’études préférés. En effet, son coût, ses conséquences psychologiques et son impact sur la société dans son ensemble en font le “mal du siècle”. Mais d’où vient réellement le stress dans une entreprise ? 6 facteurs ont été déterminés :

N1mLa nature et l’organisation du travail. La charge de travail ressentie ou sa pénibilité ne sont pas les seuls éléments qui rentrent en ligne de compte. On mesure aussi l’autonomie du travailleur (Peut-il prendre réellement des décisions ? Cette autonomie n’est-elle pas fictive ?), la pression qu’il peut ressentir au niveau des délais, ou encore les critères quantitatifs ou qualitatifs qu’on lui impose.

N1mLe manque de reconnaissance. Cette reconnaissance n’est pas forcément liée à la rémunération. C’est plutôt le sentiment d’être traité de façon équitable, humaine, d’être respecté et reconnu, ou encore de se sentir utile, écouté. Beaucoup de salariés ont perdu ce sentiment d’utilité, et ont plutôt l’impression d’être juste un rouage dans une grande machine déshumanisée, juste là pour “faire du chiffre”…

N1mLe manque de sécurité. C’est ce qui arrive quand on ne sait pas vraiment où l’on va (quand l’entreprise navigue «  à vue  », sur du court-terme uniquement) ou que l’on ne sait pas si demain on sera toujours là (quand on enchaîne plusieurs CDD sans savoir si l’on va être embauché). Cette angoisse, alliée au fait de ne pas être informé suffisamment crée énormément de stress. C’est donc surtout en cas de coup dur qu’il faut informer les salariés !

N1mLes relations interpersonnelles au travail. L’aspect relationnel au travail a en effet un impact énorme sur le stress que l’on ressent. Par exemple, une mauvaise relation avec son chef ou son collègue peut amener quelqu’un à démissionner, et ce même s’il est compétent ou si son travail lui plaît beaucoup. Le travail a ainsi une dimension sociale et affective qu’il ne faut pas nier au risque de perdre la meilleure main d’œuvre… et  aussi beaucoup d’argent !

N1mUne mauvaise communication et organisation internes. On voit encore trop d’entreprise avec des circuits d’informations complètement dysfonctionnels, dus à une double hiérarchie, des procédures beaucoup trop complexes, une bureaucratie paralysante… Dans ces cas-là, en général, les informations ne remontent jamais à la direction, qui, sans retour du terrain, ne transmet pas les bonnes informations, ou alors des informations contradictoires…

N1mUne mauvaise gestion du changement. Ah… le changement ! C’est le cheval de bataille et l’interrogation n°1 des dirigeants et managers : comment faire en sorte que le changement se passe bien ? Malheureusement, ce n’est pas si simple de changer de valeurs, de procédures, de compétences, surtout quand on n’est pas accompagné convenablement ! Car c’est le changement qui cristallise tous les enjeux : le relationnel, la communication, l’organisation du travail, l’insécurité…

Mini-exercice-bleu

Indiquez, sur une échelle de 1 à 10 le taux de stress que vous ressentez concernant chaque facteur, 10 correspondant au fait que ce facteur est pour vous une énorme source de stress.
Essayez de trouver 2 moyens de réduire votre stress concernant les facteurs pour lesquels vous avez mis 6 ou plus.

Publié dans Astuces et conseils en Gestion du temps et du stress, Fiches à la Une